Gerbert

L’Ensemble Scolaire Gerbert est un établissement catholique sous contrat d’association avec l’Etat.

Depuis 2009, l’Ensemble Scolaire est sous tutelle diocésaine.

Historique.

Ecole / Collège Saint-Eugène.

1880- Constitution de la Société St Eugène (nom du fils de l’entrepreneur des travaux) qui lance une souscription auprès des Cantaliens et des Auvergnats de Paris pour construire une nouvelle école dirigée par les Frères des Ecoles Chrétiennes.

1881- Construction du bâtiment principal, rue du Cayla.

1960-1990- Poursuite des constructions.

Ecole de garçons à l’origine, la mixité se met progressivement en place avec l’arrivée des filles à St Eugène. Les enseignants religieux sont progressivement remplacés par des laïcs.

Ecole / Lycée Saint-Joseph.

1953- Fondation de l’Ecole Saint-Joseph par la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph.

Cet établissement accueille des filles.

1954-1974- Construction des bâtiments actuels, avenue des Prades.

1993- Les trois établissements catholiques d’Aurillac (St Eugène, St Joseph, St Géraud) se regroupent en réseau pour former le Groupe Gerbert.

2009- Dévolution de Tutelle par l’Institut des Sœurs de Saint-Joseph à la Tutelle Diocésaine. Le Groupe Gerbert reste cependant associé à l’Institut des Sœurs de Saint-Joseph.

Ensemble Scolaire Gerbert.

2010- Le Groupe Gerbert devient l’Ensemble Scolaire Gerbert avec une identité propre à chacun des deux sites Saint-Eugène et Saint-Joseph.

Ces deux entités se sont réunies pour atteindre un objectif commun : s’adapter pour mieux répondre au suivi éducatif personnalisé et donner les meilleures chances de formation aux jeunes qu’ils accueillent.

2013-2016- Regroupement progressif de l’Ecole, du Collège et du Lycée sur le site avenue des Prades.

Aujourd’hui, l’Ensemble Scolaire Gerbert, c’est :

  • Une Ecole (maternelle et primaire)
  • Un Collège
  • Un Lycée avec des filières générales, technologiques et professionnelles, et des filières post-bac
  • Un Internat de 80 places.

« S’il ignorait, il apprenait ; s’il savait, il transmettait »

« Ensemble, apprendre pour demain »

 

Un des hommes les plus savants de son temps, Moine évêque, Pape en 999 sous le nom de Sylvestre II.

 

Homme remarquable, le moine Gerbert a dominé singulièrement son siècle. L’étendue de ses connaissances, ses qualités pédagogiques et son sens spirituel firent de lui un maître véritable.

Humaniste savant et philosophe sage, esprit d’ouverture et de grande générosité  Gerbert mit son intelligence au service de l’homme.

Homme d’Eglise actif et fidèle, Gerbert s’attacha au service de ses frères.

Homme d’Unité et de Paix, il savait reprendre ceux qui s’éloignaient du bien, il dénonçait les abus, il pardonnait.

Gerbert fut un Pape à l’esprit missionnaire, désireux d’annoncer l’Evangile par la parole et par toute sa vie ; tout l’intéressait : s’il ignorait, il apprenait ; s’il savait, il transmettait.

 

Gerbert nous laisse un message important qui pourrait se résumer à : Pacifier, assembler et unir dans le Christ.